03.08.2018

Nagico condamné à verser une avance de 33,2 millions de dollars à l'aéroport de Juliana

Le jugement date du 30 juillet 2018. Cette avance vient s'ajouter à celle de 25 millions de dollars déjà versée par l'assureur.

Par un jugement du 30 juillet 2018, le tribunal de première instance de Sint Maarten a ordonné à Nagico de verser à l'aéroport Princess Juliana (PJIA) une avance de 33,2 millions de dollars. Ce montant vient s'ajouter à l’avance de 25 millions de dollars déjà réglée par l’assureur.

« Dans son jugement, la Cour a estimé que, bien que le différend entre PJIA et Nagico soit compliqué juridiquement et techniquement, PJIA a un intérêt urgent à obtenir une avance sur les paiements d’assurance auxquels elle a droit, afin de pouvoir continuer à réhabiliter l'aéroport » indique l’aéroport dans un communiqué publié le 30 juillet sur son site internet.

« PJIA avait déposé une injonction le 15 mai et réclamait une avance de 72,6 millions de dollars et un paiement de 2,3 millions de dollars en juin, juillet et août 2018. L’aéroport est couvert pour un montant maximal de 193,3 millions de dollars pour les dommages matériels et de 29,5 millions de dollars pour les pertes de bénéfices. Dans cette injonction, PJIA avait déposé plusieurs rapports de dommages, mais avait principalement fondé sa réclamation sur le rapport de Corgan / Faithful et Gould du 17 mai, qui estimait la restauration de l’aéroport à 94,7 millions de dollars. En ce qui concerne le manque à gagner, PJIA se fondait sur l’estimation faite par Willis Tower Watson, qui mentionnait des dommages de 28,5 millions de dollars. » précise le Daily Herald dans un article du 31 juillet.

Un montant contesté par l’assureur qui, comme le rappelle le Daily Herald, et en se basant sur le rapport des experts, estime le montant du sinistre et de la perte de bénéfices à un total de 37 millions de dollars. 

En plus de l’avance de 33,2 millions de dollars, Nagico a été condamné à payer à PJIA 20 000 florins des Antilles néerlandaises (soit un peu plus de 10 000 dollars) de frais de justice. "Nous sommes très satisfaits du jugement de la Cour", ont déclaré Ravi Daryanani, PDG par intérim, et Michel Hyman, directeur de l'exploitation de PJIA.

Les avocats de PJIA De Vries et Van den Brink considèrent que même si un montant considérable a été attribué, cela ne représente qu’une partie du montant auquel PJIA a droit. Le conseil d'administration de l'aéroport international Princess Juliana-SXM a déclaré espérer que le règlement des indemnités d'assurance soit désormais traité plus rapidement par Nagico. «Nos experts en sinistres et l’agence en sinistres de Nagico ont poursuivi les discussions sur le règlement de la réclamation d’assurance de PJIA au cours de la procédure. Nous espérons que la réclamation de PJIA sera réglée à l’amiable et nous espérons qu’aucune autre action en justice ne sera nécessaire. Ce ne serait pas seulement l'intérêt de PJIA, mais aussi celui de Sint Maarten. " a-t-il ajouté. 

Fanny Fontan
2 commentaires

Commentaires

A ce prix j espère que nagico aura des espaces publicitaires gratuit à vie .....

revenir en arrière!!
on s'est cru a Miami en construisant ce ridicule bâtiment !!
aujourd’hui hui, depuis le cyclone , on a retrouvé les procédures simples pour embarquer et débarquer et cela fonctionne bien !!!

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.