05.05.2016

"Apporter une nouvelle qualité à l'audiovisuel de Saint-Martin"

Soualiga Media est à la fois une agence de communication et une boîte de production qui fonctionne comme une start-up.

«Nous avons pour volonté de développer et d’apporter une nouvelle qualité à l’audiovisuel de Saint-Martin» avance le Saint-Martinois Christophe Champare. Soualiga Media est une société de marketing spécialisée dans la production audiovisuelle qui propose tous types de services en communication (infographie, création d’identité visuelle, web design), mais surtout des vidéos publicitaires, institutionnelles, des clips musicaux, documentaires et des courts-métrages. «Nous sommes une agence de communication à laquelle s'intègre une boîte de production» résume-t-il. A 32 ans, ce passionné d’audiovisuel, un milieu dans lequel il évolue depuis dix ans, est également diplômé de Sup de Co Montpellier. Il a créé sa boîte en 2015 afin d'allier cette passion à sa formation en marketing. L'objectif ? Rassembler le maximum de talents autour de projets qui sortent de l'ordinaire.

Combler les manques

Dans leur local situé à Bellevue s'affaire une équipe dont l'effectif (entre deux et huit) varie selon l’envergure des projets. Pour l'heure, l'agence a déjà réalisé plusieurs clips d'artistes locaux et régionaux ainsi que des spots publicitaires et documentaires, et couvert différents événements tels que le SXMusic Festival ou le St. Maarten Carnival. Saint-Martin sert régulièrement de décors aux clips d'artistes français et internationaux tels que DrakeBooba, ou Don Omar. Christophe Champare nourrit le rêve de pouvoir un jour récupérer ce filon. Ces "stars" n'auraient plus qu'à venir accompagnées de leur chef op' et réalisateur, et laisser Soualiga Media s'occuper du reste. "C'est un des premiers marchés que je voulais viser mais ils demandent d'abord quels sont les techniciens et le matériel disponible (à la location) sur l'île. Il n'y a pas grand-chose et pour trouver des intermittents, il faut se lever tôt !" Autofinancée, cette entreprise doit constamment investir dans l'achat de matériel, et pallier les manques de moyens sur place. "L’île est un produit génial qui attire, analyse-t-il, mais aujourd’hui il faudrait la rendre plus attractive en mettant de l’argent sur la table et en disant : si vous voulez des crédits d’impôts ou autres avantages logistiques et financiers, vous avez l'obligation d’employer des locaux" .  

Génération touche-à-tout

Soualiga Media fonctionne comme une start-up. Un peu moins d'une dizaine de jeunes âgés de 20 à 30 ans vont et viennent à leur guise, et travaillent dans le calme seul ou à plusieurs. "Avant de devoir consacrer un mur au tournage d'effets spéciaux, il y avait carrément un canapé et une console de jeux" regrette le fondateur qui revendique cet esprit start-up. "Ici chacun fait tout, et tout le monde contribue" . Quasiment tous autodidactes, il sont constamment en train d'apprendre et ont compensé l'absence de formation en audiovisuel sur l'île par internet et ses tutoriels, beaucoup de rencontres et d'expérience du terrain. A la fois chef de production, graphiste, réalisateur et monteur, Yvans, 24 ans, incarne cette nouvelle génération touche-à-tout qui prône le Do It Yourself. 

"Dans un autre environnement, on serait seulement une boîte de prod ou une agence de com. Ici on ne s’adresse pas à des directeurs marketing mais aux gérants de petites entreprises à qui les termes de cible et de marché ne parlent pas souvent" analyse Christophe Champare avant de poursuivre : "on est obligé de faire le travail de conseil". Soualiga Media sensibilise pas à pas les Saint-Martinois aux rouages de la communication qualitative. 

 

Plus de photos et vidéos sur Instagram

 

Fanny Fontan
3 commentaires

Add new comment

Commentaires des articles

  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.