Franchement il doit y avoir moyen de faire cohabiter protection de l'environnement avec tourisme et loisirs...Et donc par conséquent de laisser ce restau de plage à sa place. La sanctuarisation absolue d'un espace n'est pas une finalité. Profiter de la plage du Galion c'est aussi apprécier de déjeuner les pieds dans le sable : c'est l'un des musts de SXM, ce que les gens apprécient. Il faut parvenir à un terrain d'entente : que chacun fasse un bout du chemin.

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.