26.07.2021

Saint-Barthélemy et Saint-Martin placées en état d'urgence

Le préfet annonce la fermeture des discothèques et des pistes de danse dans les débits de boisson sur les deux îles du Nord.

Le Sénat a décidé de l’adoption de l’état d’urgence sanitaire à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin jusqu’au 30 septembre 2021. « Ce contexte permet au Préfet de disposer de plus de flexibilité dans l’application des mesures nationales au niveau local, permettant d’alléger ou d’aggraver selon la situation sanitaire. » indique la préfecture dans un communiqué ce lundi 26 juillet.

Le dernier bulletin sanitaire de l’ARS concernant l'épidémie de Covid-19 à Saint-Martin sur la période du 12 au 18 juillet faisait état d’une situation stable mais demeurant fragile. En revanche à Saint-Barthélemy, où l’évolution épidémique était également stable à cette période avec un faible taux de positivité (0,6 %), la situation s’est fortement dégradée la semaine dernière. « Au 23 juillet, 102 tests positifs à la covid-19 ont été recensés sur le territoire. Le taux de positivité (non consolidé) s’établit ainsi à 7,7%, avec 1 324 tests réalisés depuis le début de semaine » alertait l’ARS. Deux nouveaux clusters s’étaient déclarés depuis le début de la semaine dernière, du fait de saisonniers venus de métropole, ayant propagé le virus lors d’activités festives.

Tandis que la Martinique fait face à une quatrième vague et est déjà en état d’urgence sanitaire, la Guadeloupe, qui accueille les cas les plus graves de Covid de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, pourrait se voir elle aussi placée en état d’urgence dans le milieu de la semaine.

« L’état d’urgence sanitaire s’instaure sur nos îles afin de protéger notre système de santé. L’hôpital Louis Constant Fleming reste fortement mobilisé et accueille aujourd’hui 11 patients dans le service covid dédié. La situation sanitaire à Saint-Martin est stable, mais les formes graves nécessitant une hospitalisation restent élevées. Aucune des personnes hospitalisées n’est vaccinée. » précise la préfecture dans son communiqué.

Le Préfet de Saint Barthélemy et de Saint Martin a donc décidé de la fermeture des discothèques à compter d’aujourd’hui afin de contenir les chaînes de contamination. L’exploitation des pistes de danse des débits de boisson est également interdite à Saint Barthélemy, comme à Saint Martin.

Il rappelle que « le meilleur moyen de se protéger de l’épidémie est de se faire vacciner et que le vaccinodrome de Galisbay est ouvert du lundi au samedi de 8h à 16h jusqu’au 15 août ».

 

Fanny Fontan