22.01.2020

Conseil exécutif : quels sont les élus les plus présents et absents ?

Comme en 2018, le conseil exécutif s’est réuni 38 fois en 2019. Les réunions ont lieu le mercredi depuis le début de cette mandature, avant 2017, elles se déroulaient le mardi après-midi. Le nombre moyen de séances est de 3,1 par mois.

Le membre qui a été le plus assidu est Valérie Damaseau avec 32 présences sur les 38 séances organisées, soit un taux d’absence de 16 %. Elle est venue à sept réunions de plus qu’en 2018.

Le président Daniel Gibbs a été présent à 30 séances, il est le deuxième membre le plus présent avec un taux d’absence de 21 %. Il a assisté à deux réunions de plus qu’en 2018.

A l’inverse, le membre le plus absent est Annick Petrus avec 15 présences pour 23 absences, soit un taux d’absence de 61 %. En 2019, elle a assisté à quatre réunions de moins qu’en 2018. L’année précédente, elle avait été aussi souvent présente qu’absente.

Louis Mussington qui était l’année précédente l’élu le plus absent, est venu en 2019 à deux réunions supplémentaires, il compte ainsi 16 présences pour 22 absences soit un taux de présence de 42 % contre 37 % en 2018.

Marie-Dominique Ramphort enregistre un taux de présence de 58 % avec 22 présences, c’est quatre réunions de moins qu’en 2018.

Yawo Nyuiadzi a été présent autant qu’il a été absent. Toutefois, il a assisté à six réunions de moins qu’en 2018. Il a été plus souvent absent en 2019 qu’il ne l’avait été en 2018.

Enfin, Steven Patrick a assisté à 26 réunions et été absent à 12, exactement comme l’an passé. Son taux de présence reste donc de 68 %.

Quelles sont les compétences du conseil exécutif ?

Il arrête les projets de délibérations à soumettre au conseil territorial.

Il délibère sur les décisions individuelles intervenant dans les domaines suivants :

- Autorisation de travail des étrangers ;

- Autorisation d'utilisation ou d'occupation du sol (AOT, permis de construire, etc.) ;

- Nomination aux emplois fonctionnels de la collectivité ;

- Exercice du droit de préemption ;

Il est aussi consulté par le ministre chargé de l'outre-mer ou par le représentant de l'Etat sur les questions suivantes :

- Préparation des plans opérationnels de secours nécessaires pour faire face aux risques majeurs et aux catastrophes et coordination et réquisition des moyens concourant à la sécurité civile ;

- Desserte aérienne et maritime ;

- Réglementation du contrôle de l'entrée et du séjour des étrangers et délivrance du titre de séjour ;

- Décisions portant agrément des opérations d'investissement ouvrant droit à déduction fiscale, prises par les autorités de l'Etat dans le cadre des dispositions législatives relatives aux mesures fiscales de soutien à l'économie.

Estelle Gasnet
2 commentaires

Commentaires

Madame Petrus est venue de Guadeloupe pour se faire élire et ne pas remplir sa tache
Qu'elle y retourne

Versement des indemnités au prorata des présences