07.03.2019

Femme de ménage, elle séjournait dans la villa de ses patrons sans leur autorisation

Le tribunal correctionnel de Saint-Martin a condamné C.R à 1500 euros d’amende pour avoir séjourné dans la villa de ses patrons en leur absence et sans leur autorisation.

C.R 32 ans, était convoquée jeudi 28 février au tribunal correctionnel de Saint-Martin pour abus de confiance, et violation de domicile.

Originaire des Ardennes, C.R repartie depuis en métropole et donc absente à l’audience, était femme de ménage à Saint-Barthélemy. On lui avait confié les clés d’une villa de luxe pour qu’elle vienne la nettoyer, qu’il y ait des occupants ou non.

Le 1er février 2017 au soir, alors que les propriétaires sont en métropole, une voisine leur téléphone pour les informer qu’elle voit de la lumière dans la villa. Ils appellent les gendarmes qui se rendent sur place et découvrent la femme de ménage et son ami dans un lit. Ils trouvent également des mégots de cigarette et des verres sales dans la maison.

Dans ses auditions, C.R, dont le casier judiciaire est vierge, reconnaît s’être introduite à plusieurs reprises dans la villa non pas pour travailler mais pour profiter des lieux. Elle avoue aussi avoir consommé l’alcool des propriétaires qu’elle prévoyait de remplacer. Toutefois elle nie avoir volé des objets comme l’en accusent les propriétaires qui n’avancent pas de preuve.

Ces derniers, absents à l’audience également, se sont constitué partie civile par le biais de leur avocate et réclament 12 647, 76 euros de dommages et intérêts, ainsi que 2000 euros au titre de l’article 475-1 (frais d’avocat).

Le tribunal relaxe C.R pour les faits de violation de domicile mais la déclare coupable du surplus et la condamne à 1500 euros d’amende, conformément aux réquisitions du parquet.

Le tribunal reçoit par ailleurs la constitution de partie civile des victimes et condamne C.R à leur verser 1000 euros de dommages et intérêts et 1000 euros de plus au titre de l’article 475-1.

Fanny Fontan
6 commentaires

Commentaires

St Barth et ses balances!!
voila un beau dossier pour la justice locale , a t on bien vérifié que cette femme avait un contrat de travail et que les charges étaient bien réglés par ces "patrons"? on a vite fait de condamner les absents.....

N'importe quoi chère Evelyne, de suite l'affaire se retourne contre les patrons et cette pauvre femme de ménage sans un sous devient la victime.
Tu aimerais toi que derrière ton dos, on s'introduise chez toi, qu'on vide tes bouteilles et qu'on baise dans ton lit.
Réfléchis un peu de la connerie que tu viens de nous pondre !!!! Encore une qui n'a rien compris: un délit est un délit, POINT ! Va défiler avec les gilets jaunes !!!!!

Et vous vous avez compris quoi de la vie?? Oui un delit est un delit, mais il y'a delit et DELIT . VOUS N'AVEZ jamais dérogé a aucune regle?
Quant aux GILETS JAUNES vous feriez mieux de mettre en veilleuse car qui vous dit que demain vous n'allez pas benificier de leurs acquis? Aujourd'hui nous devrions être TOUS GILETS JAUNES. FAITES FONCTIONNER VOTRE CERVELLE a des fins utiles de temps en temps

MA PAUVRE SI TU SAVAIS TOUS CE QUE J'AI VECU DANS MA VIE.......TU N'A CERTAINEMENT PAS VECU 1 DIXIEME DES GALERES QUE J'AI DU VIVRE ET SUPPORTER.
NIVEAU CERVELLE, J'AI 128 DE QI DONC JE PENSE QUE CELA FAIT DE MOI QUELQU'UN D'INTELLIGENT !!!!!!
UN EXEMPLE TOUT CON, VOUS QUITTEZ L'ECOLE EN CINQUIEME, C'EST VOTRE CHOIX, N'ESPEREZ PAS GAGNER UN SALAIRE DE MEDECIN LOL
QUAND ON FAIT DE LONGUES ETUDES, ON MERITE UN GROS SALAIRE, IL FAUT SE SORTIR LE DOIGT DU CUL PARFOIS.
MOI J'AI LE SALAIRE QUE JE MERITE QUI EST EN FONCTION DE CE QUE J'AI CHOISI DE FAIRE COMME ETUDE.
MOI JE SERAI GILET ROUGE, POUR DIRE ARRETEZ DE FAIRE CHIER LE MONDE ET BOUGEZ VOUS LES FESSES. ET TOUT LE MONDE N'A PAS LA MEME OPINION QUE VOUS, C'EST JUSTE QUE SI
VOUS VOUS ETIEZ INTERRESSE A LA POLITIQUE TRES TOT , VOUS COMPRENDRIEZ CE QU'IL SE PASSE REELLEMENT. A VOUS DE FAIRE TRAVAILLER VOTRE CERVELLE A DES FINS UTILES MADAME.....

il y a délit et délit ?
non il y a délit ou crime. point.
on n'interprète pas justice à sa sauce en fonction d'une l'histoire larmoyante
sinon c'est la porte ouverte à toutes les dérives.

eh oui c'est un delit du lit !!
on profite de la situation, chat pas là alors souris qu'à danser là!
ça c'est du fait divers qui fait discuter...allez je pars.

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.