13.09.2018

Elections de mars 2017 : combien les candidats ont dépensé

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a publié en août les comptes de campagne des élections de mars 2017 à Saint-Martin.

Dépenses

Le plafond de dépenses autorisées pour les élections territoriales de Saint-Martin en mars 2017 étaient de 24 288 euros pour chaque tour. Au premier tour, les candidats ayant le plus dépensé sont Daniel Gibbs (23 175 euros), Alain Richardson (21 597 euros) et Jules Charville (20 635 euros) ; ceux ayant le moins dépensé sont Aline Hanson (6 418 euros), Julien Gumbs (6 508 euros) et Horace Whit (8 878 euros) ; Louis Mussington et Jeanne Vanterpool ont dépensé respectivement 13 588 euros et 11 130 euros.

Recettes

Les recettes sont de quatre principales nature : dons, apport de partis, concours en nature et apport personnel.

Cinq des huit candidats ont reçu des dons : Daniel Gibbs à hauteur de 22 700 euros, Julien Gumbs à hauteur de 5 400 euros, Aline Hanson à hauteur de 150 euros, Louis Mussington à hauteur de 4 300 euros et Alain Richardson 6 250 euros. Les dons ont représenté 93 % des recettes de la campagne de Daniel Gibbs contre 29 % de celles d’Alain Richardson, 30 % de celles de Louis Mussington ou 47 % de celles de Julien Gumbs.

Les apports personnels les plus importants sont ceux de Jules Charville (14 500 euros soit 69 % des recettes), Alain Richardson (14 366 euros soit 66 % des recettes) et Jeanne Vanterpool (11 150 euros soit 100 % des recettes).

Louis Mussington a apporté 9 780 euros (soit 69 % des recettes), Horace Whit 8 878 euros (soit 100 % de ses recettes), Julien Gumbs (6 100 euros soit 53 % des recettes), Daniel Gibbs 1 586 euros (soit 6,5 % des recettes).

Deux candidats ont bénéficié de concours en nature : Jules Charville à hauteur de 6 250 euros (30 % des recettes) et Alain Richardson à hauteur de 1 000 euros (4 % des recettes).

A l’issue de la campagne, les comptes de Julien Gumbs se sont révélés excédentaires de 4 992 euros, ceux de Daniel Gibbs de 1 111 euros, ceux de Louis Mussington de 492 euros, ceux de Jules Charville de 115 euros, ceux d’Alain Richardson de 19 euros, ceux d’Aline Hanson de 477 euros.

Second tour

Au second tour, Daniel Gibbs a dépensé 22 535 euros et Louis Mussington 12 274 euros. Le premier a financé cette campagne à 95 % par des dons (22 700 euros) et 4 % d’apports personnels (946 euros). Louis Mussington a financé sa campagne aux deux tiers par un apport personnel (8 466 euros) et 27 % grâce à des dons (3 500 euros).

Louis Mussington a en outre bénéficié de 800 euros en concours en nature.

A titre comparatif, en 2012 au premier tour, Daniel Gibbs avait dépensé 23 729 euros, Louis Mussington 11 765 euros et Alain Richardson 18 924 euros.

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.