14.04.2018

Alain Richardson et Jules Charville n’auraient pas dû voter le budget de la COM

Alain Richardson et Jules Charville n’auraient pas dû être présents au conseil territorial jeudi 12 avril, séance plénière consacrée principalement au vote du budget 2018.

En effet, ils ont été rendus inéligibles par le Conseil d’Etat à toutes élections durant un an et démissionnaires de leur poste de conseiller territorial la veille.

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a rejeté les comptes de leur liste respective (En Marche vers le Progrès et Generation Hope) le 30 octobre 2017 et saisi le 6 novembre le Conseil d’Etat. Ce dernier a analysé les requêtes et rendu ses décisions le mercredi 11 avril ; décisions dans lesquelles il est indiqué que leur inéligibilité commence «à compter de la présente décision », soit le 11 avril.

Estelle Gasnet
2 commentaires

Commentaires

Il est inadmissible de biaiser et surtout vouloir et croire d'être perché à donner des conseils. C'est un manque flagrant de probité!
Double fourberie par le nom de ces partis( En Marche vers le Progrès et Generation Hope), de ceux qui les chapotent et qui prétendent être des meneurs et des exemples.

Tout à fait d'accord !! Monsieur Richardson a t-il fait mieux ? Cette ingérence médiatique augure de la future candidature de Richardson pour la présidence territoriale. Il ne sera JAMAIS élu !!!

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.