08.01.2018

Hausse de 1,58 % de la population à Saint-Martin

La population officielle de Saint-Martin est de 36 509 au 1er janvier 2018.

Pour la première fois depuis 2013, le nombre d’habitants en partie française de l’île de Saint-Martin a augmenté ; il est de 36 509 au 1er janvier 2018 selon les chiffres de l’Insee publié par un décret au Journal officiel de la République française. Cela représente une hausse de 1,58 %, soit 568 habitants en plus. On retrouve un nombre d’habitants équivalent à celui des années 2015-2016.

En 2014, 2015, 2016 et 2017 des baisses respectives de 638, 470, 65 et 516 habitants avaient été enregistrées.

En neuf ans, la population a crû de 2,28 % passant de 35 692 habitants en 2009 à 36 509 aujourd’hui. Le plus fortes augmentations ont été constatées en 2010 et 2011 avec respectivement + 700 et + 771 habitants.

Nota bene : ces chiffres ne tiennent pas compte des départs définitifs intervenus après le passage d’Irma.

Estelle Gasnet
5 commentaires

Commentaires

Effectivement, un nouveau recensement post-Irma serait judicieux.

Il s'agit en réalité de la "population légale" en 2015.
En effet, les calculs de l'INSEE utilisent les résultats des enquêtes partielles de recensement qui ont eu lieu au cours des cinq dernières années. Les populations légales publiées en décembre 2017 sur la base des enquêtes de 2013 à 2017 ont donc pour année de référence 2015 (et non pas 2018).

C'est beaucoup trop !!! Il faut bloquer les frontières !
Saint Martin s'appauvrit à cause de l'immigration

Sans compter les clandestins...

A quoi ça sert de publier des chiffres faux ?
La fin de l'article dit que ça ne tient pas compte des départs post-Irma !
C'est fatiguant cette désinformation.
La population de St Martin est aux alentours de combien les presque 37 000 annoncés moins les départs entre 7 000 et 10 000 (on ne saura pas vraiment) et ça donne genre dans les 30 000.

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.